Butembo : Des bandits braquent un point de vente de ENK où ils ont emporté argent et téléphones

Butembo : Des bandits braquent un point de vente de ENK où ils ont emporté argent et téléphones

3. avril 2024 Allgemein 0

Des hommes armés non autrement identifiés ont fait incursion au point de vente de la société Energie du Nord-Kivu ENK-Butembo. Le fait s’est passé la soirée de ce mardi 2 avril 2024, au tour de 19 heures locales. Ces hors-la-loi ont réussi à emporter une somme d’argent non encore évaluée et des biens de valeur.

Se confiant à votre reporter ce mercredi 03 avril 2024, chargé de la communication au sein de la société ENK, a fait savoir que les bandits étaient au nombre de six, vêtus en tenue civile. A en croire Philémon MUSAVULI, ces inconnus ont d’abord menacé l’agent commis à la garde de cette société qui alimente la ville de Butembo en électricité.

Selon la même source, ces bandits ont forcé leur passage pour accéder à l’intérieur du Bureau.  

« La société ENK, a connu un cas de braquage au niveau du point de vente. Il y a eu des bandits qui sont au nombre de six. Ils étaient bien habillés comme des civils, mais malheureusement dans leurs vestes il y avait aussi des armes. Alors quand ils sont entrés, ils ont d’abord intimidé  le gardien qui était à la porte et puis sans faire beaucoup de bruits, ils lui ont exigé d’entrer au niveau du point de vente. Ils ont tout emporté, téléphones, l’argent qui était à l’intérieur. Ils sont retournés après ce forfait. Nous n’avions pas encore évalué la somme d’argent. Voilà pourquoi nous ne saurons pas déterminés par le montant », dresse KATEMBO MUSAVULI Philémon.

Pour éradiquer les cas de banditisme en ville de Butembo, la société ENK-Butembo, exhorte les autorités locales à s’impliquer sans relâche dans la sécurisation des citoyens.

« Nous appelons les autorités de la ville de Butembo de voir dans quelle manière ils peuvent s’impliquer dans la sécurité de la ville. Parce que il y a peu qu’on a encore braqué la station de maman JETU vers FURU, aujourd’hui c’est chez ENK, peut-être demain ce sera chez une autre personne. Donc nos autorités doivent voir dans quelle mesure apporter leur appui dans le secteur de sécurité des grandes entreprises comme ENK et d’autres entreprises de la ville de Butembo pour que des tels cas ne soient pas répétitifs », souhaite KATEMBO MUSAVULI Philémon.

Signalons qu’après leur sale besogne, ces inciviques se sont volatilisés  dans la nature.

Aucun dégât humain n’a été déploré. Il convient de noter que le phénomène de braquage des entreprises prend de plus en plus de l’ampleur sur le tronçon La victoire-Pont Sinohydro.

Au cours du mois de mars dernier, des cafeterias, ainsi que la station VIHUM, dite chez Maman Getou avaient été la cible des bandits armés.

Georges LOMBA