Beni : Des habitants de Visiki ont improvisé une marche de colère en protestation contre le meurtre d’un jeune homme par un militaire

Beni : Des habitants de Visiki ont improvisé une marche de colère en protestation contre le meurtre d’un jeune homme par un militaire

19. juillet 2023 Allgemein 0

Une vive tension a encore vécu à Visiki dans le groupement Baswagha-Madiwe, ce mercredi 19juillet 2023. Les habitants en colère ont saccagé les barrières érigées sur le tronçon Visiki-Mabalako. Question de protester contre l’assassinat  d’un jeune homme par un militaire la soirée du mardi 18juillet 2023.

Les sources de la nouvelle société civile du territoire de Beni notent que les habitants du village Visiki ont pris le corps du jeune homme Kakule Gerlance pour ainsi le conduire au bureau du chef de groupement Baswagha-Madiwe basé à Mabalako.

A leur passage, les habitants ont brisé toutes les barrières érigées sur le tronçon Visiki-Mabalako.  

Notons que ceux-ci ont rencontré l’administrateur militaire du territoire de Beni au bureau dudit groupement. L’autorité territoriale a appelé la population à l’apaisement, car le nommé Kelvin, militaire, auteur de cet acte incivique est déjà déféré à l’auditorat militaire garnison de Beni.

Cependant, le coordonnateur adjoint de la nouvelle société civile congolaise dans ce territoire, Maitre Mutsunga Bin Sikwaya, plaide pour l’effectivité des audiences en flagrance afin que ce militaire réponde de son acte incivique.

Par ailleurs, le notable Jean de Dieu Kayitula indique que les tracasseries et actes de barbaries orchestrés par certains militaires indisciplinés risquent de briser le mariage civilo-militaire dans cette zone.

Ce fils du terroir appelle les autorités militaires et la population au sens de responsabilité pour rétablir la paix et la sécurité dans ce groupement.

Notons que le corps du jeune Kakule Gerlance a été inhumé ce mercredi 19 juillet 2023 à Kanyatsi en groupement Malio, sous une forte émotion.

En rappel, il y a eu assassinat par balle du jeune homme Kakule Gerlas par un militaire FARDC à visiki vers 16 heures de mardi 18 juillet 2023. La victime quittait le village Kanyatsi. Tout a tourné autour de la demande de ses pièces par un militaire FARDC qui serait de l’unité de renseignement dans cette zone.

En dépit de l’exhibition des pièces, le militaire meurtrier a tiré sur le jeune homme. La mort s’en est suivie.

                                                                           La Rédaction