Beni : L’administrateur militaire tente de convaincre la Société civile de Kasindi à lever sa grève

Beni : L’administrateur militaire tente de convaincre la Société civile de Kasindi à lever sa grève

14. février 2024 Allgemein 0

La société civile forces vives noyau regroupement Basongora a échangé ce mercredi 14 février 2024 avec l’administrateur militaire du territoire de Beni. L’échange a planché sur la situation sécuritaire et le mouvement de grève décrété au poste frontalier de Kasindi.

Au sortir de la salle de réunion, l’administrateur militaire du Territoire Beni, EHUTA OMEONGA Charles a, tout d’abord, contextualisé que sa mission au poste frontalier de Kasindi s’inscrit dans le cadre de s’imprégner du mouvement de grève déclenché par la société civile sur place et la situation  sécuritaire de Kasindi.

Ce cadre militaire a, par cette occasion, qualifié les réclamations de la société civile forces vives du groupement Basongora  de non fondées. L’administrateur militaire EHUTA OMEONGA Charcles promet, par ailleurs, d’interpeller le comité local de sécurité  à  veiller efficacement sur sa mission régalienne, celle de sécuriser la population et ses biens.

En réaction, le président de la société civile forces vives du groupement Basongora a, premièrement salué la présence de l’administrateur militaire dans la cité de Kansindi.

Marcel MBASA MUSUBAO a indiqué qu’aucune disposition relative à lever la grève n’est encore définie. Le numéro 1 de cette structure citoyenne a, en outre, appelé la population à prendre en considération le message de l’administrateur du territoire.

Après cette audience, la Société civile  appelle les composantes de la société civile à une réunion d’analyse d’urgence prévue ce jeudi 15 février 2024  à la CECA 20 Lubiriha. Marcel MBASA MUSUBAO son président l’a indiqué à la presse ce mercredi 14 février 2024.

Rappelons que la cessation des activités fait suite au meurtre par balle d’un habitant à Kasindi en territoire de Beni. La victime est nommée  NGURU MAPASA SHAMAENE Marcel, patron du SHOP situé au cœur du poste frontalier de Kasindi.

L’homme a été abattu par des hommes inconnus dans la nuit de mardi 6 au mercredi 7 février 2024.

En réaction, les forces vives, sous noyau du groupement BASONGORA, ont décrété des journées ville morte illimitée sur l’ensemble cette partie du secteur de RUWENZORI.

Muyisa Luvalya depuis Kasindi