RDC : La promotion des voies navigables de desserte agricole, le premier projet que compte présenter le Ministre d’Etat Muhindo Nzangi au Conseil des Ministres

RDC : La promotion des voies navigables de desserte agricole, le premier projet que compte présenter le Ministre d’Etat Muhindo Nzangi au Conseil des Ministres

26. juin 2024 Allgemein 0

La promotion des voies navigables des dessertes agricoles est l’un des premiers piliers du désenclavement du pays que le Ministre d’Etat en charge du développement rural s’assigne. Muhindo Nzangi Butondo l’a indiqué ce mercredi 26 juin 2024 lors de son intervention dans l’émission Parole aux auditeurs de la Radio Okapi.

Le ministre d’Etat en charge du développement rural dit avoir constaté que 94 sur 145 territoires de la RDC sont désenclavés par les eaux. Il a insisté que le désenclavement du pays axé sur la réhabilitation des routes des dessertes agricoles et des voies navigables sera son cheval de bataille au sein de ce ministère.

Muhindo Nzangi renchérit que le premier projet qu’il va présenter au conseil des ministres de ce vendredi est axé sur la promotion des voies navigables des dessertes agricoles.

En tant qu’économiste, le ministre démontre que  l’entretien et les voyages des voies navigables des dessertes agricoles sont moins couteux que ceux des routes des dessertes agricoles.

<Je n’ai pas la prétention de venir régler toute la situation. Ce que je voudrais  rassurer par rapport aux moyens qui seront mis à ma disposition, je vais faire des choses. Dans mon programme, le premier accent c’est le désenclavement du pays. La première compétence que j’ai, c’est de faire des routes des dessertes agricoles et les voies navigables des dessertes agricoles. J’ai  trouvé que 94 sur 145 territoires sont désenclavés par l’eau. Je voulais dire aux gens en tant qu’économiste, je sais que le transport maritime c’est le transport le moins cher. Dans le programme de désenclavement, le premier projet que je vais présenter ce vendredi au conseil des ministres, c’est la promotion des voies navigables des dessertes agricoles>, souhaite son excellence Nzangi.         

Il convient de noter qu’au-delà du problème d’enclavement des routes des dessertes agricoles, plusieurs villages de l’Est de la République Démocratique du Congo traversent l’insécurité.

                                                                       Samuel Lukalango