Goma : Le représentant des taximen soutient le Maire pour dire NON à la journée sans activités projetée en mémoire des « Wazalendo »

Goma : Le représentant des taximen soutient le Maire pour dire NON à la journée sans activités projetée en mémoire des « Wazalendo »

12. septembre 2023 Allgemein 0

L’association de taxi motos de la ville volcanique de Goma proteste contre la journée ville-morte décrétée ce mercredi 13 septembre 2023 par les mouvements citoyens et la société civile. Le numéro 1 de cette corporation des motards l’a exprimé à la presse ce mardi 12 septembre.

Dans son allocution, Ngoy KISIRANI, son président a indiqué que la journée ville-morte prévue ce mercredi est inopportune eu égard de la situation socio-sécuritaire actuelle de la ville. Monsieur Ngoy KISIRANI a, pour cette occasion, exhorté la population gomatracienne en général et les conducteurs de motos taxi en particulier à vaquer librement à leurs occupations.

Pour lui, le gouvernement a déjà amorcé l’instruction du dossier de la manifestation qui avait couté la vie des civils le 30 août dernier. « Nous n’avons aucun intérêt à nous mêler de l’affaire de la journée ville morte. Nous sommes encore en deuil de nos compatriotes morts en date du 30 aout. Laissons le temps au gouvernement de finaliser cette question. Nous y reviendrons au moment propice », conscientise-t-il au micro de la Cellule de Communication de la Mairie de Goma.

La Mairie dit NON à cette journée

La ville morte organisée ce mercredi 13 septembre par  certains groupes de pression  et mouvements citoyens en ville de Goma, en mémoire des victimes du 30 Août dernier a été interdite par l’autorité urbaine.

Dans son communiqué rendu public ce mardi 12 Septembre 2023,le maire de la ville de Goma,le commissaire supérieur principale Kapend Kamand Faustin indique qu’aucune manifestation n’est autorisée dans son entité. Sa décision est soutenue par l’article 4 de l’ordonnance n°21/016 du 03 mai 2021 portant sur la mesure d’application de l’état de siège, qui interdit les manifestations au Nord-Kivu et en Ituri.

Ainsi, l’autorité urbaine appelle-t-elle toute la population à vaquer librement à ses activités. Elle invite les cadres de base à tous les niveaux à plus de vigilance. Par ailleurs, les services d’ordre et de sécurité doivent veiller à l’observance stricte de la présente mesure.

Le No1 de la ville volcanique met en garde quiconque s’autorisera à barricader la route par des pierres, tel qu’il s’observe d’habitude.

Il convient de rappeler que l’autorité urbaine avait également interdit la manifestation du 30 Août dernier, la quelle s’était soldée par des pertes en vies humaines.

Les organisateurs de la journée sans activités de ce mercredi 13 septembre 2023 veulent notamment mettre la pression sur le Gouvernement pour obtenir du Gouvernement la libération de tous les fidèles de la secte Wazalendo arrêtés le 30 août. Ce jour-là, une cinquantaine d’âtres avaient été tués par des agents de sécurité qui voulaient rétablir l’ordre sur la voie publique.  

La Rédaction