EXPO-ESU Butembo : Découvrir l’aquarium moderne présenté par l’ISTAPT Kyavinyonge, pour vous faciliter d’élever le poisson, même dans votre maison

EXPO-ESU Butembo : Découvrir l’aquarium moderne présenté par l’ISTAPT Kyavinyonge, pour vous faciliter d’élever le poisson, même dans votre maison

26. juin 2024 Allgemein 0

Ce n’est plus un mythe. Il est possible de consommer les poissons grâce à l’aquarium. Il s’agit d’un outil capable de contribuer à la vie de ces animaux au sein des domiciles. C’est ce que nous a démontré Professeur KAMBALE KATHAVO SYMPHORIEN lors de la deuxième édition de l’exposition provinciale des œuvres de l’esprit à Butembo.

Cet enseignant de l’Institut Supérieur Technique  d’Aquaculture, de Pêche et Tourisme, ISTAPT Kyavinyonge a démontré que l’aquarium est désormais capable d’intégrer la technologie de taille sans nuire ni aux poissons ni aux consommateurs.

« L’aquarium est un écosystème artificiel où la gestion écologique doit être maintenue de manière à laisser les poissons ou les êtres dans leurs conditions de confort. Il faut permettre donc à l’animal d’évoluer, de se comporter comme s’il était en son milieu naturel et on doit reconstituer tout ce qui de manière naturelle va jouer au bien-être », a expliqué KATHAVO SYMPHORIEN, Professeur.

Professeur Docteur Ingénieur KATHAVO SYMPHORIEN déclare que si l’on tient compte du conditionnement spécialisé, les poissons peuvent vivre le plus longtemps qu’on ne s’attende afin de répondre aux attentes de la communauté.

 « Nous avons présenté dans notre aquarium les poissons normalement d’élevage. Les poissons d’aquarium sont des espèces spécifiques qui ont moins d’exigence. Lorsque les conditions physiques et chimiques sont respectées, eh bien ces poissons peuvent vivre plus longtemps parce qu’ils vivent en milieu contrôlé. Ce n’est pas comme en milieu naturel où il y a des fluctuations des conditions du milieu. Connaissant le besoin en aliments, en oxygène, en PH, et tous les paramètres, les poissons vivront plus longtemps », a démontré KATHAVO SYMPHORIEN.  

Le cas type présenté est un modèle de 400 litres d’eau ; 2,5 lames de verres avec un coût de production d’environ 450 $ pour tenter de répondre à l’un des besoins de la communauté.

A en croire cet ingénieur, l’aquarium bien entretenu peut facilement garantir la vie des poissons à plus de 7 ans.   

Jures Kizito