Butembo : L’appel du père Kishindo à  l’intellectuel  congolais qui ne doit pas démissionner face aux différents défis que lui lance la société

Butembo : L’appel du père Kishindo à  l’intellectuel  congolais qui ne doit pas démissionner face aux différents défis que lui lance la société

22. juin 2024 Allgemein 0

« L’intellectuel est celui qui doit amener le peuple à comprendre que les antivaleurs mettent en danger la vie aussi publique que privée ». Ce sont les mots du prêtre AYMARD KISHINDO pour rappeler aux intellectuels le  grand rôle de réponse aux défis sociaux.

Contacté en cette période où les antivaleurs inondent plusieurs communautés, ce chercheur que tout celui qui porte la qualité d’intellectuel se mesure en fonction des solutions qu’il apporte à la communauté face aux vrais problèmes ou défis communautaires.

« le grand rôle de l’intellectuel est celui d’amener ou tirer la sonnette d’alarme par rapport aux différents défis qui guettent le peuple. Il doit faire comprendre à son entourage et à tout celui qu’il peut atteindre que si on ne prend garde des défis sociaux, on risque de mettre en danger la vie publique, mais aussi d’atteindre chacun dans ce qu’il a à faire », a expliqué AYMARD KISHINDO, Préfet de l’Institut KAMBALI à Butembo.

L’intellectuel n’a pas intérêt à démissionner de sa responsabilité sociale pour son bien et le bien communautaire, renchérit AYMARD KISHINDO.

« Si l’intellectuel démissionne, que sera le peuple ? Ces différents défis que nous lance la société, les défis sociaux qui peuvent se décliner de multiples façons, qui peuvent avoir multiples facettes, ils sont énormes. Et l’intellectuel à un noble travail de jouer  le rôle de la sentinelle auprès du peuple », a lancé AYMARD KISHINDO, Formateur à Butembo.        

Soulignons que l’Est de la République Démocratique du Congo enregistre plusieurs défis relatifs entre autres à la sécurité, l’économie, l’éducation, la culture, le développement et l’emploi.

Jures Kizito