Butembo: Cet enseignant invite le Gouvernement à considérer les sacrifices des encadreurs des enfants dans les Centres de recupération scolaire

Butembo: Cet enseignant invite le Gouvernement à considérer les sacrifices des encadreurs des enfants dans les Centres de recupération scolaire

8. septembre 2023 Allgemein 0

Les parents sont appelés à amener leurs enfants en dépassement de l’âge scolaire au Centre de Récupération pour qu’ils apprennent à lire et à écrire. Invitation de KAMBALE KINYONZO Claude, enseignant au Centre de Récupération Kiro, qui fonctionne dans un bâtiment érigé dans la cour de la Cathédrale à Butembo. Il l’a lancée à l’occasion de la journée internationale de l’alphabétisation célébrée chaque 08 septembre de l’année.

L’enseignant Claude a indiqué qu’il n’y a pas une grande différence entre les écoliers de l’école primaire normale et ceux du CRS car ils suivent le même programme national d’enseignement. Motif pour lui d’appeler les autorités à considérer aussi les efforts des enseignants du centre de Récupération.

“Nous sommes conscients et nous avons la certitude que nous sommes en train de suivre le même programme et le même calendrier. C’est à dire qu’il y a une petite modification. Au niveau du CRS, nous sommes sommes en train de fusionner deux classes à la fois. Cela veut dire que la première et la deuxième constituent ce que nous appelons le Niveau 1, la 3e et la 4e le niveau 2 enfin la 5e et la 6e forment le niveau 3. Nous appelons les parents à nous envoyer les enfants qui ont dépassé l’êge scolaire normal. Et aux autorités de reconnaître les enseignants que fournissent les enseignants du CRS”; plaide KAMBALE KINYONZO Claude.

Les écoliers de cette école ont profité de cette occasion pour demander aux enfants qui restent encore à la maison de venir étudier sans au lieu de se plier sur eux-mêmes à cause de la honte pour l’âge avancé.

“Ce qui m’a donné le courage de venir étudier ici, c’est que je ne savais ni lire, ni écrire. Je demande aux amis de venir étudier”, lance KAKULE VULERE.

Son condisciple KAVIRA KALERE Jeannette ajoute: “Je suis venue pour apprendre à lire et écrire. Je demande à d’autres enfants qui sont encore à la maison sans étudier de venir venir”.

Enfin, KAHINDO MWANZAMU Ruth conclut : “Je ne savais pas même écrire mon nom. Mais, depuis que je suis au CRS KIRO, je sais déjà l’écire. Je demande aux autres de venir car les enseignants sont disposes à nous apprendre beaucoup de choses”.

Signalons que, »Promouvoir l’alphabétisation pour un monde en transition : bâtir les fondations de sociétés durables et pacifiques  » est le thème choisi pour l’année 2023.

Georgine Tawitemwira