Butembo : A l’EXPO ESU, ces Officiers dépêchés par la Maison militaire du Chef de l’Etat mettent en garde contre la récupération politique de la question des Wazalendo

Butembo : A l’EXPO ESU, ces Officiers dépêchés par la Maison militaire du Chef de l’Etat mettent en garde contre la récupération politique de la question des Wazalendo

21. juin 2024 Allgemein 0

La maison militaire du Chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo est en mission au Grand-Nord pour évaluer la situation sécuritaire de la place avec un cahier de charge spécifique depuis peu. Elle s’est présentée à l’Exposition de l’ESU à Butembo pour dévoiler cette mission clé en faveur des populations. Elle était accompagnée du secrétaire de l’Association Kyaghanda Yira Obughuma Bw’abayira.

A leur arrivée dans la salle Maria Mama Reine de la Paix ce Jeudi 20 Juin 2024, MAXIMIN VIHAMBA avait fait savoir que c’est en vertu des recommandations formulées par  des leaders de la place que le Chef de l’Eta a dû décider d’envoyer cette délégation pour réunir tous les nécessaires de la base à l’organe de décision.

« Lorsque nous étions en audience avec le Chef de l’Eta, nous lui avions soumis toutes les difficultés et nous lui avons présenté tout le contexte sécuritaire dans la région, nous lui avions présenté également les raisons qui font que l’insécurité persiste au Nord-Kivu et enfin nous avions présenté les suggestions été les recommandations. Ainsi, après avoir suivi les recommandations, le Chef de l’Etat a trouvé utile de diligenter une délégation et il a instruit la maison militaire qui a déployé aussi une délégation de Kinshasa à Beni, Butembo ,Lubero mais aussi à Kanyabayonga. C’est ainsi que la délégation nous est arrivée le mercredi 12 Juin de l’année en cours avec une autorisation de déplacement Officiel » a fait savoir MAXIMIN VIHAMBA, Secrétaire Général du Kyaghanda Yira.

Prenant la parole, le Chef de la délégation avait réitéré la volonté du Chef de l’Etat à rétablir la paix dans la région nande. Lieutenant Général BULY MUKUBWA CHRISTOPHE a révélé à la crème intellectuelle que le Chef de l’Etat s’est engagé pour que les jeunes de Butembo soient formés sur place pour constituer une force unique et loyaliste capable de se sacrifier pour la paix.

Une occasion d’informer que toutes les couches doivent être identifiées pour une force commune et durable.  

« Compte tenu de cela, il y avait une demande que les vieux de Kyaghanda avait adressée au Président pour intégrer les jeunes dans les opérations des Wazalendo dans le territoire de Beni et à Butembo pour empêcher les tueries de Beni et les tueries autour de Kanyabayonga. C‘est ce qui a conduit à notre hiérarchie de nous envoyer pour identifier les groupes armés actifs dans ces territoires et que si nous sommes capables de les identifier, nous verrons toutes les couches de ce territoire leur faisant révéler en détail notre mission » a révéléBULY MUKUBWA CHRISTOPHE, Lieutenant Général, Chef de mission de la maison militaire du Chef de l’Etat de Beni à Kanyabayonga.

A son tour, Lieutenant-Colonel PALUKU KOMBI Hilaire a demandé à la population de ne pas céder à la manipulation de certains politiciens qui ne maitrisent même pas des enjeux sécuritaires du pays.

« Ce n’est pas seulement à Butembo qu’on parle du Mzalendo. Les Wazalendo ont commencé depuis le combat de M23, ils se battent à Masisi, Goma, et même le Président de la République reconnait la force du Mzalendo, c’est pourquoi vous pouvez voir que l’ennemi ne sait pas déborder pour ses régions visées. C’est la raison pour laquelle il prend le Mzalendo comme son enfant, le fils du de la nation pour lequel il use de sa force pour protéger sa terre. Mais certains politiciens veulent prendre cela pour une récupération et nous ne pourrons jamais l’accepter. Qu’ils laissent le Mzalendo, les Forces Loyalistes et la population s’unir fortement pour battre sérieusement l’ennemi », a renchérit PALUKU HILAIRE, Lieutenant-Colonel des FARDC.

Il y a à peine quelques semaines, des leaders religieux et notables nande étaient en visite à la Présidence de la République pour redénoncer le calvaire de la population des territoires de Lubero et de Beni depuis plus de 25 ans.

En rappel, l’Association Culturelle Kyaghanda, ASBL, Obughuma Bw’aba yira a tenu une conférence communautaire à l’esplanade de l’Hôtel Butembo le Vendredi 14 juin 2024. La recrudescence de l’insécurité dans la partie Est de la République de Démocratique du Congo, la présentation d’une délégation des officiers militaires en séjour à Butembo et la mesure d’indentification de jeunes résistants Wazalendo, sont différents enjeux qui ont été au cœur des échanges.

Des autorités politico-administratives, policières, militaires et jeunes membres de différents groupes citoyens de la ville ont activement pris part à cette rencontre.

Jures Kizito